• 100, Rue de Tchicoys – 40600 Biscarosse
  • 05 58 78 70 65

Une église qui rayonne dans le monde

« En lui résidait la vie, et cette vie était la lumière des hommes » – Jean 1.4

En hiver, le soleil se lève plus tard. A cette période, il fait encore nuit au moment du petit déjeuner. On a l’impression que la journée n’a pas vraiment commencé. En regardant par la fenêtre, on ne voit pas grand-chose, juste quelques petits points de lumière qui ne sont pas suffisants pour vaincre le noir de la nuit.

Puis, le soleil arrive et le ciel commence à s’éclairer. D’abord, il prend des tons rouge et orangé. Les arbres et les maisons peu à peu ne sont plus seulement des ombres et révèlent leurs formes, leurs couleurs, leurs détails. Plus l’heure avance, plus clairs et plus visibles sont les objets.

Voici la puissance de la lumière rayonnée par le soleil. Elle enlève les ténèbres et tout devient clair et visible. Nous pouvons sortir, nous promener, travailler, faire nos courses, parce qu’il fait jour.

Pour cette première réflexion de l’année, je me suis inspiré du thème que notre famille d’église la FEEBF (Fédération des Eglise Evangélique Baptiste de France), propose pour 2020 : « une église qui rayonne dans le monde ». Commençons par réfléchir à la définition de ce mot « rayonner » ? Selon le dictionnaire Larousse, rayonner c’est répandre de la lumière, c’est se propager en forme de rayonnements à partir d’une source.

Restons avec cette définition et voyons ce que l’Ecriture nous révèle, selon l’évangile de Jean « En lui résidait la vie, et cette vie était la lumière des hommes. La lumière brille dans les ténèbres et les ténèbres ne l’ont pas étouffée » (Jean 1.4-5). Dans le contexte le « en lui » fait référence à Jésus, car Jean est en train de nous parler du rôle de Jésus dans la création. Et il conclut qu’en Jésus résidait la vie. Ici, il emploie le mot « Zoe », cela veut dire que la vie dont il nous parle est le centre de l’existence, physique et spirituelle.

En Jésus résidait la vie, donc nous pouvons conclure qu’Il est la source de la vie et de l’existence.

Et Celui qui engendre la vie est pour nous aussi la lumière. Or, dans le Nouveau Testament, Jésus est la manifestation de la vie de Dieu en nous. Il est illumination divine pour révéler et transmettre la vie. Donc, si nous revenons à la définition de Larousse, Jésus est à la fois la source et aussi les rayons qui rendent claires et visibles toutes choses. Les ténèbres ne peuvent pas l’étouffer, car en Lui tout devient lumière.

Tout devient lumière, c’est la conclusion de Paul quand il parle de notre mauvaise pratique exposée au grand jour, il nous dit « Or ce qui paraît à la lumière est lumière. De là viennent ces paroles : « Réveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts et Christ fera lever sa lumière sur toi » (Eph 5.14). La lumière de Christ, rayonnée dans notre vie, transforme notre existence, modifie notre comportement, change nos principes et engendre en nous la lumière.

Nous devenons aussi lumière, parce que nous rayonnons la vie de Christ. Certes, différente de Christ qui est la source, notre lumière ne vient pas de nous-même, mais de Celui qui est la source de la lumière. C’est pour ça que Paul nous alerte et qu’il dit « Réveille-toi, ô toi qui dors ». Pour continuer à rayonner nous avons besoin d’être dans la lumière.

Alors, comment rayonner dans le Monde ? Matthieu nous donne une piste pour le faire: « C’est ainsi que votre lumière doit briller devant tous les hommes, pour qu’ils voient le bien que vous faites et qu’ils en attribuent la gloire à votre Père céleste » (Mat 5.16)

Les moyens que nous avons de propager la lumière dans le monde, c’est par notre action, par les bienfaits ou dans d’autres versions par les bonnes œuvres. Mais qu’est-ce que c’est les bonnes œuvres ? Je suis persuadé que les bonnes œuvres dont il parle sont un profond changement de notre comportement qui ne voit plus seulement son propre désir, mais qui cherche la volonté de Celui qui est la lumière.

Une église qui rayonne dans le monde, cela ne nous parle pas d’une puissance médiatique, mais d’une transformation qui apporte la lumière là où il n’y a que les ténèbres. Nous sommes une église qui rayonne, quand nous sommes au centre de la volonté de Celui qui nous a appelés.

Nous sommes appelés à vivre la lumière de Christ et aussi à annoncer Ses œuvres. Notre vie doit refléter Sa gloire mais n’en restons pas là, nous devons aussi l’annoncer, parler au monde des bienfaits de Dieu pour que cette lumière se répande dans le monde.

C’est mon désir pour chacun de nous (moi y compris) qu’en 2020, nous soyons des lumières et que dans nos comportements et par nos paroles, nous puissions annoncer au monde que Christ est la vie !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *